Annonce
  • Please enable jQuery library in Core Design Scriptegrator plugin configuration.
Apprenez à piloter un planeur!

Le VOL A VOILE CLUB VALAIS possède sa propre école de vol à voile autorisée OFAC
(Office fédéral de l'aviation civile - Autorisation 110235).
Il assure une formation de qualité grâce à des instructeurs expérimentés et motivés et une flotte de planeurs modernes.
L'écolage de base comme le perfectionnement (par exemple pour la formation à l'extension voltige pour les amateurs) se réalisent avec le biplace DG-500, machine très polyvalente et moderne.

Duo discus


L'activité de l'école du VOL A VOILE CLUB VALAIS se déroule essentiellement le week-end, du début mars à la fin septembre.

L'écolage de base se déroule principalement le matin, jusqu'au moment où les pilotes licenciés se mettent en l'air. En fonction des disponibilités, autant de l'élève que de son instructeur, l'écolage peut se prolonger l'après-midi pour les vols de perfectionnement. Selon l'intérêt, des camps d'école d'une semaine peuvent être mis sur pieds.

Formation de base pilote planeur ?


L'écolage comprend deux volets indiscociables : un THEORIQUE, l'autre PRATIQUE.

La formation THEORIQUE comprend neuf branches enseignées durant l'hiver qui font l'objet d'un examen devant un expert de l'OFAC.
Cet examen théorique doit impérativement être réussi AVANT que l'élève vélivole ne se présente pour l'examen pratique :

Vous pouvez consulter ou télécharger ces 9 matières auprès de la Fédération Suisse de Vol à Voile, également  en allemand ICI.
Pour faciliter votre apprentissage de ces neuf matières, des cours théoriques sont organisés dans le cadre de l'école du VOL A VOILE CLUB VALAIS.

Les dates pour les examens théoriques sont publiées par l'OFAC.

La formation PRATIQUE comporte quatre étapes principales :

  1. Ecolage de base :
    L'élève apprend le pilotage de base avec un instructeur dans un planeur biplace et se familiarise avec toutes sortes de situations. Lorsque l'élève a assimilé cette phase, il fait ses trois premiers vols seul à bord du planeur biplace.
  2. Entraînement sur planeur monoplace :
    C'est durant cette phase que le pilote prend vraiment contact avec le vol à voile. Il doit effectuer un minimum de 20 vols "solo", dont un vol d'une durée minimale de deux heures.
  3. Préparation à l'examen :
    L'élève refait quelques vols en compagnie d'un instructeur avec lequel il peaufine les derniers détails en vue de son examen.
  4. L'examen
    L'examen s'effectue en présence à bord du biplace d'un expert de l'OFAC.

Qui peut débuter une formation de pilote de planeur et pratiquer le vol à voile ?


Toute personne désirant débuter le vol à voile peut voler en double commande avec un instructeur, dès l'âge de 14 ans, sans aucune formalité ni examen médical.
Par la suite, pour pouvoir voler seul à bord et obtenir sa licence, il est nécessaire de passer un examen médical auprès d'un des médecins-conseil de l'OFAC.
L'examen pratique pour l'obtention de la licence de planeur peut être passé dès l'âge de 16 ans révolus.

Pour les personnes intéressées à la formation de pilote de planeurs, il est possible de faire, au Vol à Voile Club de Sion, d'abord 5 vols d'essais avec un instructeur, pour le montant forfaitaire tout compris de 380 francs.
Ces vols sont pris en compte par la suite, si le candidat décide de poursuivre sa formation.

Pour s'inscrire au VOL A VOILE CLUB VALAIS, il suffit de retourner la demande d'admission et la porte du paradis vous est grande ouverte... enfin... une fois que vous aurez votre carte d'accès pour le portail!




Le Règlement sur les licences du personnel naviguant de l'aéronautique (RPN) ?


L'OFAC édicte ce Règlement concernant les licences du personnel naviguant de l'aéronautique (RPN) qui est la base légale pour notre activité. Dans ce document, vous trouvez tous les renseignements officiels, conditions d'obtention, branches d'examen etc, qui concernent la formation de pilote, non seulement de pilote planeur d'ailleurs.

Comment progresser une fois votre licence en poche ?

Pour pratiquer le vol à voile de façon agréable et détendue, il faut du temps, du temps et encore du temps...
Une fois sa licence obtenue, le nouveau pilote de planeur (un vélivole...) a la possibilité de progresser, tant sur le plan d'autorisations particulières (extensions), que sur la plan sportif (compétition). Parallèlement, il aura le plaisir de découvrir d'autres planeurs, plus performants ou différents.

Les principales possibilités de perfectionnements qui s'offrent au nouveau licencié sont les suivantes:

  • vol de plaisance
  • vol de distance et compétition
  • (ACR) voltige en planeur
  • (PAX) vol passager
  • (TMG) motoplaneur*
  • (IGL) vol dans les nuages

*L'extenstion TMG permett d'obtenir und LAPL(A) ou une PPL(A) après 21h d'expérience avec un TMG et après avoir réussi un skilltest avec un instructeur moteur.

Le prix indicatif pour une licence de pilote planeur ?

Il faut compter entre 4'000 et 6'000 francs pour l'obtention d'une licence. Ce prix est plus qu'abordable en comparaison par exemple d'une licence Pilote Privé. Cette différence de prix est principalement dûe au fait que, en plus du comité, tous les instructeurs sont des bénévoles enthousiastes qui initient les nouveaux membres aux joies du pilotage d'un planeur pour devenir avec le temps un véritable Aigle... et devenir ainsi un vélivole ! Des tarifs spécialements avantageux ont été récemment mis en place pour les jeunes de moins de 25 ans; pour qui la cotisation annuelle a été réduite de Fr 950.- à Fr 200.-, soit un rabais de Fr 750.-!
De plus, l'expérience montre qu'en général un jeune pilote progresse plus vite qu'un pilote plus âgé. D'où, en plus du rabais de Fr 750.-, un coût certainement plus bas puisque sa formation sera plus rapide.

Une fois votre licence en poche, pour voler une trentaine d'heures durant une saison, ce qui est confortable, il faut prévoir un budget de 3'000 francs environ. En général, le pilote moyen vole entre 15 et 25 heures par année au cours d'une dizaine de vols. Pour assurer un bon niveau d'entraînement et ainsi progresser, il est généralement admis qu'un minimum de 20 heures de vol par saison serait nécessaire.

Désormais les licences sont valides à vie, elles ne se renouvellement plus, mais pour exercer le priviliège lié à la licence, le minimum est de 5h et 15 atterrisages par année, ainsi qu'un vol de contrôle obligatoire.

Si vous souhaitez un rendez-vous pour un vol d'essai, un bon de vol ou tout renseignement, contactez-nous en cliquant ICI!